Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Dragster Dealers - Juin 2015

Publié par rockfanch sur 26 Juin 2015, 19:51pm

Catégories : #Interviews

Dragster Dealers - Juin 2015

D'où vient ce nom de DRAGSTER DEALERS ?
* Mo (guitare) : D'une partie de cadavre exquis. " DRAGSTER ", ça vient de moi.
* Aina (chant) : Et " DEALERS " de moi. On n’était que 2 à l’époque, c’était simple de décider comme ça.
* Clymen (basse) : Moi je pensais qu’Aina et Mo s'étaient rencontrés dans une course de Dragster !

Comment s'est formé le groupe ?
* Mo : C'était il y a 3 ans, je voulais monter un duo fille/garçon un peu comme The Kills ou Blood Red Shoes. C'est comme ça qu'on s'est rencontré avec Aina. On a commencé à jouer ensemble une fois ou deux fois par semaine, Aina au chant et moi à la guitare. À cette époque je m'occupais aussi de créer les batteries sur une boite à rythme / sampler (une electribe ES-1).
* Aina : Au début on a commencé à jouer des reprises (Nirvana, The Kills, Miles Kane...) juste tous les 2 dans un studio de répèt, puis petit à petit on s'est montré nos compos respectives. Après quelques mois, un pote batteur à Mo est venu jouer avec nous en répèt et pour moi c'était la révélation, il n'y avait pas photo entre le son de la machine et celui de la batterie !
* Damien (batterie) : Une pote m’avait fait écouter et j’avais bien aimé. J’y suis allé même si elle m’avait dit que le groupe voulait « une » batteuse. Je pensais me travestir pour les premières répétitions pour faire passer la pilule, mais même pas eu besoin. Du coup, j'ai une perruque qui ne sert à rien chez moi !
* Clymen : Je voulais trouver un nouveau groupe qui soit motivé, qui ai envie de faire des concerts et qui soit sympa. J'ai postulé à une annonce en septembre dernier. Au début en voyant la page FB et le site Internet j'étais impressionnée. Le jour de la rencontre je suis arrivée carrément à la bourre, après avoir fait 3 fois le tour de Châtelet... finalement en vrai, Mo, Aina et Damien sont des gens normaux et ils m'ont adopté !

Pourquoi avoir choisi le nom d'EPECTASE pour votre EP ?
* Mo : On a choisi EPECTASE car à son écoute il est possible d'avoir un orgasme fatal des oreilles ! (rires des autres)

Quelles sont vos influences ?
* Aina : On a chacun nos propres influences et c’est compliqué d’en trouver en commun !! Pour moi par exemple, les artistes qui m’ont donné envie de chanter et composer sont des nanas qui ont un univers très marqué mais plutôt pas rock (Tori Amos, Nina Simone et Cat Power). Sinon je n'ai pas d'influence en particulier, je suis plus attirée par des chansons, leur mélodie et leur énergie, que par un style ou un groupe.
* Mo : Mudhoney, Sleater-Kinney, Jeff Buckley...
* Clymen : Mes influences sont rock/pop. J'aime bien les morceaux où la basse est très présente et donne un groove et une bonne énergie à l'ensemble.
* Aina : Après on nous dit souvent que notre musique rappelle tel ou tel artiste, PJ Harvey, Sonic Youth ou Garbage par exemple. L'autre fois, on m'a même cité Florence and The Machine. Et c'est vrai qu'on a écouté tous ces groupes. Je pense que les influences sont là mais c'est plutôt inconscient. Et pour l'instant on ne renie rien parce que c'est plutôt drôle et flatteur !
* Clymen : Au final nos influences viennent du mélange de toutes nos influences.

Pourriez-vous définir votre musique en trois mots?
* Clymen : "Rock indé, trois, quatre" !
* Damien : Rock indépendant. On a poussé le concept tellement loin que ça nous arrive d'être complément indépendant les uns des autres.... on joue 4 morceaux différents indépendamment en même temps.... ça peut faire peur.... mais on évite ça en concert... la plupart du temps :)
* Aina : C’est compliqué de définir soi-même notre musique. Nous on la joue, et en attendant que d’autres la définissent pour nous, Clymen va nous faire des jeux de mots…

De quoi parlent vos textes ?
* Clymen: De filles à poil !
* Aina: Ça c’est le clip qui te fait dire ça ! Je ne maîtrise pas à 100% le sens des textes, plutôt que de me poser et d’écrire, je retranscris et assemble des bribes que je chante inconsciemment, jusqu’à ce que ça « me parle ». J’aime bien l’idée qu’ils n’aient pas un sens défini et qu’ils gardent un peu de mystère même pour moi qui les écris.
Sinon, ils abordent pleins de thèmes, comme le sentiment d’être non conforme, le couple, la quête de sens ou encore le simple fait de se sentir vivant. Et je trouve qu’ils ont un peu de mélancolie, de rage et d’absurde.

Avec quel(s) artiste(s) ou groupe(s) aimeriez-vous travailler ?
* Mo : Heliogabale, Steve Albini, Cyril Lignac.
* Clymen : Aucune idée…
* Aina : Oui pourquoi pas faire un concert/dégustation gastronomique ! Je n'ai jamais réfléchi à ça, mais si je prenais des artistes que j'admire, je dirai Thom Yorke, Tori Amos ou Butch Vig. Après je ne connais pas le milieu encore, mais il y a sûrement pleins de gens en France avec qui on pourrait travailler.

Deux filles, deux garçons... Vous êtes pour que la parité s'élargisse jusqu'au milieu du rock ?
* Mo : Oui ! D'ailleurs je réalise que si on devait compléter le groupe on serait obligé de prendre 2 personnes d'un coup :o En tout cas depuis quelques années, il n’y a pratiquement que les groupes de filles qui font du bon rock comme je l'aime : Savages, Deap Vally, Junie Jungle...
* Clymen : Dans les groupes indépendants, il a souvent 1 fille et 5/6/7/8 garçons ce qui donne une impression musicien et chanteuse. L'équité ça fait plus groupe... ou chacun amène sa touche personnelle pour former le groupe !

Un scoop pour Rockfanch ?
* Aina : On vient de mettre notre premier EP et notre premier clip en ligne il y a un mois. On va sortir un nouveau morceau et un nouveau clip dans le mois qui vient !

 

Facebook DRAGSTER DEALERS

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents