Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Luke - Octobre 2015

Publié par rockfanch sur 23 Octobre 2015, 14:54pm

Catégories : #Interviews

Luke - Octobre 2015

Pourquoi ce titre de "Pornographie" pour le cinquième album de Luke ?

Thomas Boulard : Mot à mot, Pornographie c’est la « peinture de prostituées » et par extension , la pornae c’est le corps qui se vend…ce disque est une peinture de ces corps qui se vendent…ce disque est leur cri.

Au sens plus large, ce que je qualifie moi de pornographique c’est le nouveau système de valeurs que l’on tente de nous imposer (accélération, perfection, consommation, ordre moral et technophilie)

 

Est ce que le fait de partir faire une escapade en solo vous a fait changer votre vision du groupe Luke ?

Oui et non. Pardon pour cette réponse de Normand…mais je me suis rendu compte que même en le disant différemment , je dis toujours la même chose. Mais je dis la même chose parce que malheureusement c’est toujours la même chose.

 

Le contexte actuel explique t’il votre retour à des guitares plus saturées que sur l'album précédent, D'Autre Part ?

D’une certaine manière. La radicalité de notre époque m’ a conduit à radicaliser la musique…et les textes.

 

La manière d'exprimer les textes que vous écrivez a beaucoup évolué par rapport aux albums précédents. Le chant est désormais presque rappé. C'est la meilleure manière d'exprimer la colère selon vous ?

C’est en rapport avec ce que je disais précédemmen. Notre époque est hachée, fragmentée, accélérée, instable et mutilée. Pour la dépeindre, il a fallu que je modifie mon chant. Je trouve les mélodies anachronique et le poétique qui a de moins en moins à voir avec la poésie. Et puis, plus largement, j’ai une véritable admiration pour le rap français. C’est la musique des dominés donc elle m’intéresse au plus haut point.

 

Plus que la dimension engagée, c'est surtout l'humain qui est au centre de vos chansons comme sur Quelque Part en France ou Des Marchandises. Ca vous semble important de traiter de vos semblables dans vos textes ?

Ce qui me semble surtout important, c’est que l’on entende ceux que l’on entends pas. C’est bien moi qui chante, mais ça n’est pas mon cri. C’est celui de celles et ceux qui crient en silence. Pour Quelque part en France, c’est particulier. Puisque je reproduis ce qui m’est arrivé, une vieille connaissance me fait l’article du FN au comptoir, son propos dégénère... J’ai trouvé que ce qu’il m’avait dit pouvait parfaitement servir de sous titres aux discours lissés et lénifiants de Marine Le Pen ou de Florian Philippot.

Près de vingt ans de dédiabolisation du FN dans les medias et vingt ans de système médiatique aux abois et zou ! Comme par magie le FN n’a jamais été aussi puissant…et quand je dis puissant c’est aussi sa capacité à influencer nos points de vue et le discours des autres .

 

On a l'impression durant tout l'album d'avoir une sorte d'album concept en ce qui concerne les paroles. Est ce que Pornographie a été écrit dans cette optique de description de la société à un instant précis ?

C’est tout à fait juste. Peu l’ont pour l’instant constaté. J’ai voulu coller au plus près de mon époque. J’ai voulu en faire sa bande son, je pense que l’on pourrait presque mettre le disque, allumer la télé en coupant le sont de celle ci ou regarder You Tube. Au studio, pendant que l’on travaillait, nous avions deux pièces. J’étais seul dans la première et je balançais des vidéos dans la deuxième pièce c'était très variés avec la guerre, des mangas ou du porno. Le brief était que vous devions faire la musique qui colle aux images.

 

Globalement les textes sont assez sombres voire presque pessimistes. Il reste quand même de l'espoir dans notre société ?

 

Le seul fait qu’ils existent prouve qu’il y a de l’espoir. Mais plus largement, mais textes je crois, sont à la mesure du délire de notre temps. Et Dieu sait si l’air du temps est pollué. Les textes sont à la mesure des souffrances et des mutilations de chacun du fait d’une apparente prospérité qui prétend aux bonheurs des uns parce que ceux qui sont dans le malheur se taisent…Ce n’est pas moi qui suis pessimiste, c’est l’époque qui est bien trop optimiste.

 

Dans le titre C'est la Guerre vous vous demandez "Où est passée la gauche ?" Vous faites parti des déçus de la politique actuelle menée par le Gouvernement ?

Je récolte des phrases, celle ci en fait partie…ce sont des phrases qui appartiennent à l’air du temps. Elles font partie du tableau. Ça n’est pas pour dire « où est passée la gauche ? » mais « j’entends certains dire dans la cohue où est passée la gauche ? » Et puis cette phrase me plait parce qu’elle cristallise, symbolise, tout cet espoir déçu, ce dur retour à la réalité.

 

Trouvez-vous que l'engagement est une notion qui se perd dans le rock français ?

Encore une fois, je n’ai pas l’impression d’être « engagé » , d’ailleurs je n’aime pas ce mot, je lui préfère le mot d’ « embarqué ». J’ai juste l’impression de dire ce qui doit être dit. Cela paraît être engagé parce que plus personne ne dit rien, tout le monde rentre gentiment dans le rang.

La musique est devenu un business comme un autre, il faut surtout ne pas avoir de paroles trop clivantes ou anxiogènes pour les annonceurs. Pour moi tout artiste devrait être engagé, il l’est d’ailleurs par le seul fait d’être artiste. Je pense surtout que la plupart d’entre nous a oublié que nous avions une certaine responsabilité morale à dire les choses. Il y a des exigences qui vont bien au delà du simple commerce. C’est aux autres de répondre de leur silence… C’est bien de constater que nous ne sommes plus dans un système de censure , mais il faut bien admettre que nous sommes prisonniers d’un système très efficace d’auto censure. Il faudrait poser la question aux autres chanteurs/chanteuses (quelque que soit leur style) de savoir pourquoi choisissent-ils, sciemment, de ne rien dire. Sont ils aveugles à ce point. ? ou le choisissent ils par confort ? chacun sa conscience.

 

Quels sont vos coups de coeur musicaux de l'année ?

A$ap Rocky et Casey !

 

C'était important de tester les titres en live avant que l'album ne sorte ?

Oui…mais c’est un luxe que de pouvoir le faire…

 

Après cinq albums comment créez vous les setlists durant les concerts ?

Je ne fais que deux disques : La tête en arri ère et Pornographie.

 

Vous allez bientôt venir faire un passage en Bretagne ?

Je l’espère... La tournée sera dépendante du succès du disque, plus ça marchera et plus il y aura de concerts. Un disque acheté est égal à un vote.

 

Un scoop pour Rockfanch ?

Je crains de ne pouvoir vous aider à ce niveau là

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents