Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


THE REBELS OF TIJUANA - Mai 2017

Publié par rockfanch sur 17 Mai 2017, 10:00am

Catégories : #Interviews

THE REBELS OF TIJUANA - Mai 2017

Comment est né le groupe The Rebels of Tijuana ?
En 2008, autour de 4 musiciens qui avaient déjà bien joué dans des groupes de la scène lyonnaises tels A*Song, Fireball FC. L'envie de faire un gang rock n'roll. on a énormément tourné dans les premières années du groupe. Notre titre "J'adore ce flic" nous a rapidement posé dans la case garage yéyé qui a nous permis de faire des festivals beat à travers l'Europe. En fait pour les quatre de départ (dont je suis le seul rescapé avec les années), on cherchait à faire un truc très anglais dans le son.  

D’où vient ce nom ?
De l'imaginaire garage ! Des groupes US des compilations Nuggets mais aussi de cette fascination pour les noms à rallonge des groupes West Coast Psych de la fin sixties, Quicksilver Messenger, Jefferson Airplane... Beaucoup de rêves !

Vos influences sont larges puisque vous allez du psychédélisme au garage en passant par la pop. S’il fallait trouver cinq groupes qui vous ont influencés, quels seraient ces groupes ? 
Serge Gainsbourg, The Small Faces, Neil Young, Bertrand Burgalat, Paul Weller

Pourquoi ce nom de “Brazil 70” pour ce nouvel EP ?
Un clin d'œil à l'équipe brésilienne de foot de la coupe du monde 70 au Mexique. Une des plus belles équipes de tous les temps. Tous assez fan de foot, ça nous a assez excité de faire ce titre qui a donné le nom au EP.

Avec “Brazil 70”, le groupe a évolué dans les musiciens, qu’est ce qui a changé avec ce nouveau line up ? 
Il y aura eu vraiment plusieurs musiciens depuis le début du groupe et à chaque fois j'ai eu la chance de jouer avec des personnes qui apportaient une touche spéciale sans vouloir la copie du musicien précédent. C'est une richesse. Au final les influences musicales nous rassemblent avant tout. Avec ce nouveau line up on veut faire un peu moins de garage plus de pop song et on n'a pas eu besoin de trop discuter pour se comprendre, les choses se sont faites naturellement.

Vous avez fondé le label “Le Pop Club Records” comment est né cette idée ?
L'envie de faire une sorte d'écurie au sens "Stax" du terme. On essaye de faire que du vinyles, l'objet est important pour nous parce qu'on est avant tout des collectionneurs. On produit pas mal de disques de gens que l'on connait bien de la scène genevoise et lyonnaise. Il y a un pont entre ces deux villes et plusieurs musiciens ont joué sur différents disques. Cette idée également d'avoir une équipe de musiciens maison. Voilà on avance, on se professionnalise du moins on essaye, beaucoup de plaisir à faire ça. Cela demande également beaucoup d'énergie et de recul pour ne pas se planter.

Votre musique a souvent été utilisé pour des séries etatsuniennes ou australiennes, comment vivez vous ce succès ? Ca vous a ouvert d’autres perspectives dans ces pays là ? 
Cela permet d'exister autrement, on est toujours très content que notre musique apparaisse dans une série ou pour une pub cela permet de toucher un public souvent bien différent que le public rock des concerts. On aimerait bien travailler pour la bande son d'un film.

Quel est votre meilleur souvenir de scène ?
Une tournée avec Jon Spencer Blues en France, les soirées au Bassy Club à Berlin pour l'ambiance. Heureusement beaucoup de bons souvenirs qui reposent sur un chouette accueil, des belles rencontres et un super public.

Le pire ? 
Quelques concerts en station de sport d'hiver en haute Savoie dans des bars nullissimes avec un accueil exécrable. Ils se reconnaitront ! Ah ah !

Un scoop pour Rockfanch ? 
On enregistre cet été un nouvel album, un LP cette fois, et on va faire appel à un joueur de pedal steel guitare pour l'occasion, il y en a peu en Europe. C'est un instrument très américain, référencé country mais plus poétique que ça, ça n'existe pas. Affaire à suivre !

 

Facebook : /TheRebelsOfTijuana

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents