Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rockfanch

[CHRONIQUE CD] SLIFT - La Planète Inexplorée

Publié le 26 Septembre 2018 par rockfanch in Chroniques cd

[CHRONIQUE CD] SLIFT - La Planète Inexplorée

Formé à Toulouse, Slift est un trio mené par Jean et Rémy Fossat, respectivement guitariste et bassiste. Les frangins assurent aussi tous les deux les voix et sont soutenus à la batterie par Canek Flores. En live, le groupe comporte un quatrième membre qui projette et mixe des vidéos en live. La Planète Inexplorée est le premier album du combo Toulousain et succède à Space is the Key, leur précédent (très) bon EP. 

Pour ouvrir cet album, Heavy Road ! Une rythmique impeccablement tenue de bout en bout par un Canek Flores qui se mue en poulpe tellement il va dans tous les sens. Ecoutez son travail tout au long de l'album, c'est réellement impressionnant ! Aux guitares, Rémy et Jean ne sont pas en reste avec une succession de décharges électriques et de solos surpuissants dans une ambiance qui mêle à la fois le rock psyché et le garage. Grosse mandale ! D'ailleurs cela aurait pu être le titre de l'album parce que de bout en bout, c'est la Mandale ! Something in the Mist suit dans un superbe crescendo de bout en bout. Place ensuite à un road trip totalement fou à la Mad Max avec Doppler Ganger. Les instruments vrillent à cent à l'heure dans une dantesque cavalcade garage. Après on retrouve Ant Skull et Fearless Eye, qui font s'enchaîner couplets "tropicaux" pour le premier et pop barrée pour l'autre. Entrecoupés bien entendu de gros son bien gras qui font résonner les basses comme il faut. Trapezohedron nous amène, à l'instar de Doppler Ganger, dans une course poursuite folle... Mais ce coup-ci on navigue plutôt là-haut dans l'espace et ça déchire tout. Place ensuite à une interlude très bruitiste avec ... avant d'attaquer sur des riffs lourds rappelant un stoner rock spacial. Slift attaque avec La Planète Inexplorée le titre le plus planant de son album, un titre qui se pare de petites flûtes sur une musiques très Krautrock et lourde. Pour boucler ce premier album, on retrouve Silent Giant qui clôture de fort belle manière ce premier effort !

Pour la conclusion, on va pas s'attarder très longtemps... Ecoute cet album qui défonce !

Commenter cet article