Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Ces étrangers qui chantent en ... français.

Publié par rockfanch sur 3 Décembre 2011, 13:42pm

Si l'on reconnait la langue anglaise comme celle par excellence du rock, donnant des idées à beaucoup de groupes français pour s'exprimer et chanter du "I love you, but you don't love me" et autres couplets totalement inutiles. Des artistes étrangers ont même fait le chemin inverse. Et croyez-moi y'a du beau monde qui s'est mis à la langue de Molière ne serait ce que pour une chanson.

 

Les premiers rockeurs à se lancer dans la langue française ne sont autre que les Beatles. On attaque direct costaud non ? Avec la chanson Michele, certes ça ne concerne qu'un tout petit refrain "Michelle, ma belle / sont des mots qui vont très bien ensemble / très bien ensemble". Parue le 3 décembre 1965 elle obtient quand même le Grammy Awards de la meilleure chanson en 1967 aux States.

 

Dans un genre pour couillu une chanson de Megadeth sortie en 1994, intitulé A tout le monde. Là c'est nettement moins mignon outre les riffs à la fonte de Dave Mustaine sur une lourde section rythmique on ne nous parle pas d'une jolie fille mais d'un homme qui fait ses adieux sur une lettre de suicide : "A tout le monde / a tous mes amis / je vous aime / je dois partir". Une polémique avait éclaté en 2006 au Collège Dawson à Montréal où le tueur élimine deux personnes et en blesse 19 autres aurait prononcé les paroles de la chanson avant de passer à l'acte.

 

 


 

 

 

L'année suivante un groupe californien envoye une grenade avec le titre Le Brio. Il s'agit du trio Big Soul, ou ce coup ci il n'est pas question d'un refrain mais bien de la chanson entièrement. Le micro est tenue par Caroline Wampoul; la légende du titre se fait car il voulait un truc inhabituel pour marqué les esprits. Or un bon chant en français au pays de l'Oncle Sam ça remue son monde !

 

Dans un style plus jazzy on retrouve les Pink Martini, qui ont pas arrangés les français en 1997 avec le titre Sympathique ou il est question "de ne pas travailler". La chanson est ici partiellement en français mêlant couplet frenchie et anglais. Le groupe ne s'est pas arrêté là puisque sur ses livraisons discographies suivantes on retrouve Hang on Little Tomato en 2004 Autrefois, Clementine et Dansez-vous ? Aussi en 2009 un nouveau titre so french intitulé Où est ma tête ? L'accumulation de tous ses titres en français s'explique car la chanteuse du groupe (China Forbes) a une grand mère française, forcément ça aide.

 

 


 

 

 

Juste après s'en suit l'avénement d'un groupe newyorkais très francophile, il s'agit de Nada Surf trio qui s'est fait connaitre avec le titre Popular mais qui a manié mainte fois la langue de Molière dans ses textespuisque les deux leaders du groupe Daniel Lorca (basse) et Mattehw Caws (guitare et chant) se sont rencontré au lycée français de New York. Alors forcément ils connaissent... Ils chantent Là pour ça sur l'album High / Low. Le groupe reprend aussi sur ses albums des titres français comme L'aventurier  (Indochine), Au fond du rêve doré (Françoise Hardy) ou Bye Bye Beaute de Coralie Clément. Qui ça ? La compagne de Daniel Lorca le bassiste de Nada Surf. Ah wi c'est aussi la soeur de Benjamin Biolay pour l'anecdote.

 

Dans les années 2000, pas grand chose à signaler sauf Placebo qui adapte Protect me (protège-moi) en français. Comme ça on a pu entendre la voix de canard de Brian Molko et comprendre ce qu'il disait. Les canadiens d'Arcade Fire s'offre deux escapades en français sur leur album Funeral avec Haïti et Une année sans lumière chantée par Régine Chassagne. La palme comique d'un anglais reprenant du français reste tout de même à Matthew Bellamy qui sur Resistance de Muse, marmomme du Camille Saint Saens dans I Belong to you (Mon coeur s'ouvre à ta voix)

Muse avec Matthew Bellamy qui marmone français dans un titre de The Resistance.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents