Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Festival du Bout du Monde - Interview programmation

Publié par rockfanch sur 22 Avril 2013, 18:24pm

Catégories : #Interviews

http://pressionlive.com/wp-content/uploads/2013/03/n-1_diapositive_large.jpgPouvez vous nous présenter l'affiche 2013 du festival du Bout du Monde ?
Marie Clavier (programmation) : Cette année, pour sa quatorzième édition, le Bout du Monde reste fidèle à ce qu’il a toujours été : un lieu de métissage et de rencontres, un festival où se côtoient les grands noms de la scène internationale et de belles découvertes des 4 coins du monde.
Ainsi, on pourra retrouver des géants de la scène française : Jacques Higelin ou Cali, également un grand nom du blues de Chicago, le groupe Taj Mahal, les papes disco-funk de Kool & the Gang, les espagnols de Ska-P qui reviennent à la charge suite au mouvement des indignés, les papis du reggae d’Israël Vibration… autant de grosses pointures qui côtoieront des pépites telles que les marseillais de Watcha Clan qui symbolisent la fusion alternative entre cultures du monde et electro, jungle, des voix féminines aussi envoûtantes que marquées comme Sandra Nkaké, digne descendante de Nina Simone ou Myriam Makeba, Amparo Sanchez, ancienne chanteuse d’Amparanoïa, amie de Manu Chao, qui redonne ses lettres de noblesse à la chanson espagnole, Yasmin Levy, israëlienne émouvante et charmeuse…
Côté projet spécial, Manu Dibango et Cheick Tidiane Seck présenteront un programme spécial « Hommage au Mali », projet qui fera sens au regard de la situation actuelle de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Enfin, et la liste n’est pas exhaustive, bien au contraire, il y aura une création entre le franco-congolais Ray Lema et l’Orchestre Symphonique Universitaire de Brest, projet jusque là inédit qui rassemblera pour l’occasion plus de 80 musiciens sur scène !

 

Il y a t-il des changements par rapport à l'édition 2012 ? 
Nous restons sur les mêmes bases que les années précédentes : la capacité d’accueil ne change pas, on reste à 20.000 personnes par jour, soit 60.000 en 3 jours, afin de garder une taille humaine et conserver la convivialité qui caractérise l’événement ! Chacun doit être accueilli dans les meilleures conditions, les améliorations sont donc de l’ordre de l’offre faite aux festivaliers ! Cette année, on agrandit les structures de repos couvertes avec tables et bancs, on reconduit la proposition de mise à disposition de casques de protection auditive pour les enfants, on proposera aussi un bar à yaourts (avec Malo). On a noté que l’offre d’une restauration alternative a beaucoup de succès auprès de nos festivaliers (bar à soupes lancé en 2011, bar à fruits en 2009…).

 

Des coups de coeurs dans cette programmation ?
Oui, une formation canadienne qui oscille entre afrobeat, soul, funk et jazz, The Souljazz Orchestra, un groupe qu’on voit peu en Europe et qui est le fer de lance d’un mouvement musical particulièrement brillant et inventif, basé sur une section de cuivres ravageuse, des claviers et basses vintage… ça risque d’être un grand moment… Il y a aussi le brésilien Criolo, adoubé par Caetono Veloso, ce chanteur est un ancien éducateur des rues de Sao Paolo qui s’est mis au hip-hop pour arriver peu à peu à un slam chaloupé, inspiré des rythmiques et musiques brésiliennes (bossa, semba…). C’est très très bien produit et l’instrumentation est inventive et vraiment très belle et très variée. Le concert est donc très prometteur !
A vrai dire, nous programmons vraiment au coup de cœur, donc tous les artistes invités cette année ont fait l’objet d’un choix tout particulier et nous sommes vraiment ravis de les accueillir… c’est donc difficile de n’en retenir que quelques uns !

 


 

A la sortie du festival 2012 on avait parlé de Tracy Chapman, Dionysos ou de Damon Albarn. Etait-ce seulement des rumeurs ou il y a eu des contacts ?
C’était des envies des organisateurs mais cela n’a pas pu se concrétiser. Damon Albarn est un musicien qui connait très bien la scène musiques du monde, particulièrement les musiciens africains et c’ était ça qui nous intéressait… mais cette année, il ne tournera qu’avec Blur ! Pour Tracy Chapman, la prise de contact était très avancée, mais elle a du annuler toute sa tournée en Europe ! Dommage ! Nous n’abandonnerons pas et réessayerons à l’avenir ! Nous sommes assez tenaces de ce côté-là !

 

L'an dernier vous avez sorti Asaf Avidan avant tout le monde. Un coup de coeur à nous faire découvrir dans la programmation ?
Je pense qu’on va de plus en plus entendre parler de Gaël Faye le MC franco-burundais, membre du groupe Milk Coffee and Sugar, il a un parcours très intéressant… déraciné du Burundi dans sa jeunesse, il a outrepassé le choc de l’exil pour en faire sa force et sa marque de fabrique. Sa musique est énergique, percutante, marquée par plusieurs cultures et les arrangements sont très réussis. En effet, il sait particulièrement bien s’entourer : Guillaume Poncelet a signé ses arrangements (Ben L’Oncle Soul, Electro Deluxe, Beat Assailant), il a collaboré avec Oxmo Puccino ou Hocus Pocus, etc.

 

 

 

Comment s'organise le festival pour trouver des têtes d'affiches. vous voyagez beaucoup ?
Nous nous rendons à beaucoup festivals : Printemps de Bourges, Transmusicales, Babel Med, et surtout, nous écoutons énormément d’albums et suivons de très près l’actualité discographique. Nous sommes aussi sensibles aux conseils, ou recommandations diverses et variées qu’on peut recevoir, cela va du mail de festivalier à la discussion autour d’un café avec des amis. A vrai dire, nous ne nous limitons pas du tout et ne nous interdisons rien !!

 

Pouvez vous nous parler des créations de cette année avec Ray Lema et Lyannaj notamment. Comment se sont mises en place ces rencontres ?
En ce qui concerne le projet avec Ray Lema, il a été présenté en 2009 au Brésil à l’occasion de l’année de la France au Brésil. Son répertoire a été arrangé pour l’Orchestre de Sao Paolo. Plusieurs années après, nous avons rencontré sa manageuse qui nous a parlé du projet incidemment… Ray Lema, installé en France, souhaitait vraiment monter ce programme avec un orchestre français. En parallèle, nous sommes très sensibles aux initiatives locales et à ceux qui font bouger la Bretagne… c’est le cas de l’Orchestre Universitaire de Brest, dirigé par Jean-Philippe Brun, que nous connaissons bien et qui est très actif par chez nous… Nous avions aussi l’envie de faire jouer un symphonique sur la scène du festival depuis très longtemps !  Toutes les conditions étaient donc rassemblés pour prendre ce pari un peu fou !!!
La création Lyannaj / Névé est née de la rencontre entre des musiciens bretons, dont Hervé Le Lu et des musiciens Guadeloupéens. Ils ont décidé de fusionner les cultures du fest-noz et du lewoz pour une album.

 

Vous avez des festivals découvertes de world music à l'instar des festivals rock et électro qui ont les Transmusicales par exemple ?
Babel Med à Marseille !

 


 

 

J'avoue que j'ai pas tout compris au niveau de l'artiste "fantôme" du vendredi, c'est une affaire d'exclu par un gros festival c'est ça ?
Oui, en fait, ce qu’on peut dire, c’est que c’est une des plus belles voix de l’Afrique de l’ouest ; Elle sort un nouvel album et a beaucoup d’actu. Effectivement, un festival voisin ne souhaite pas que nous communiquions dessus avant le 20 juillet… Il souhaitait une exclusivité, nous avons réussi à la faire sauter à la condition de ne pas dévoiler le nom avant fin juillet. Nous déplorons ce genre de procédé, mais il était important pour nous de présenter cette artiste cet été, nous avons du nous incliner. No comment !

 

Est ce qu'un tremplin pourrait voir le jour à Crozon pour le Bout du Monde ?
Par forcément, cela implique une logistique particulière… Par contre, dans le cadre du soutien de la Fondation Orange, un vote va être mis en place autour de la thématique « voix du monde ». Plusieurs artistes seront en compétition et seront soumis au vote en ligne par les festivaliers. L’artiste retenu se verra offrir 5000e de soutien pour la création et la diffusion de sa musique.

 

 

Concernant les trois derniers noms de l'affiche. Ils seront annoncés quand ?
Quand nous aurons finalisé la programmation… ! Nous souhaitions attendre un peu pour annoncer et valider certains artistes car nous avions des envies et des projets mais souhaitions les voir en live avant de les programmer… ça ne tardera pas !

 

Des souhaits de programmation pour les années à venir ?
En 2012, le groupe américain Pink Martini avait du annuler sa venue… on aimerait beaucoup les voir revenir pour une tournée Européenne, qui pourquoi pas, passerait par la Presqu’île de Crozon ? Et puis, Tracy Chapman, qui représente vraiment l’artiste qui plairait à tous nos festivaliers, sans exception… mais nous sommes tenaces et patients ! L’espoir est permis !

 

Site officiel : http://www.festivalduboutdumonde.com/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents