Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Foot 'n' Roll

Publié par rockfanch sur 3 Août 2013, 21:08pm

Depuis toujours le foot et la musique ont été liés. Les anglais n'ont-ils pas dit que Georges Best (joueur de football des années 70 en Angleterre) était le cinquième Beatles ? Les deux milieux ont toujours été de pair. L'un et l'autre se mélangeant. Certains footeux se sont vus chanteurs et plusieurs groupes sont eux supporters de foot. Petit tour d'horizon...

 

Les footballeurs devenus "chanteurs"

Soyons clair et net. L'exemple de Yannick Noah, star du tennis devenu star de la chanson française est une?. Tous les footballeurs qui se sont dit  "Tiens on va se lancer dans la chanson" se sont explosés en vol, d'ailleurs chanteur est un métier messieurs.Les musiciens se mettent rarement dans la tête qu'ils peuvent embrasser une carrière de footballeur professionnel. A contrario les footballeurs pensent qu'ils peuvent devenir chanteurs. Les exemples de tentations musicales de amateur de baballe sont légions. L'un des plus connus est Julio Iglesias. L'idole de ces (vieilles) dames est en effet un ancien joueur de football. Il a évolué dans le buts du prestigieux Real de Madrid avant de se concentrer sur la chanson pour devenir crooner romantique. Cette décision est prise bien malgré lui puisque c'est à la suite d'un grave accident de voiture où l'espagnol est paralysé durant un an et demi qu'il se consacre à la musique. Personne ne saura jamais s'il aurait été un grand gardien de but mais force est de constater qu'en tant que chanteur ça c'est pas trop mal déroulé. Il fait des duos avec les plus grands comme Charles Aznavour, Françoise Hardy, Frank Sinatra, Stevie Wonder ou Paul Anka et participe aussi à l'Eurovision. Sans compter les 300 millions d'albums vendus à travers le monde et la palanquée de tubes qui suivent comme Manuela, J'ai oublié de vivre, Pauvre Diable et bien sûr Tu n'as pas changé qui reste LE tube de Julio.

 

http://museedelachanson.free.fr/Images/Francois_Jean_Pierre_4.JPGEn France, Jean-Pierre François et son Je te survivrai en sont le plus grand exemple. La carrière du joueur est courte au niveau pro six années seulement en passant par Dijon, AS Saint-Etienne (La B pas la A faut pas déconner non plus) et le FC Bâle. Il prend sa retraite de footeux en 1988 et en 1989 sort l'album Des Nuits. Où l'on a la fameuse chanson précité et le fameux clip tout année 80 qui claque mais qui arrive tout de même 2ème au TOP 50 . Courageux mais pas téméraire il quitte le showbiz en 1990 soit un an après le début de sa carrière. Il gère désormais une boite de nuit quelque part en France. Pour l'anecdote rigolote, et pour souligner la fatwa de la famille François dans la chanson française sa fille Sandy participe en 2004 à la quatrième promotion de la Star Academy.

Maintenant on déboite avec ceux qui n'auraient jamais dû, mais vraiment pas. Luis Fernandez a chanté Luis Attaque qui en plus d'être un jeu de mot absolument naze sur le groupe de rock de Gaëtan Roussel est une espèce de chanson latino-house qu'on ose pas passer dans les dancings les plus reculés du Limousin. Chanson écrite par Fred Poulet et Denis Guivarc'h. Toujours dans les Bleus qui nous ont fait rêver entre 1982 et 1986 en étant champion d'Europe et en atteignant deux fois d'affilés les demi-finale de la Coupe du Monde : Marius Trésor. Il sort un Sacré Marius en 1978 et en fait il est meilleur défenseur que chanteur. Jouer à l'OM est déjà considéré comme une névrose en soit quand on voit l'allure de leurs supporters mais quand les joueurs s'y mettent ça donne l'explosif duo Basile Boli et Chris Waddle We've got feeling. Magique ! L'anglais Waddle n'était d'ailleurs pas à son coup d'essai en tant que chanteur puisque Diamond Light et World in Motion (avec New Order d'ailleurs hymne officiel de l'Angleterre pour la World Cup 1990) l'avaient déjà sacré de sa voix.

L'effet Coupe du Monde 1998 a poussé des Bleus à la chansonnette. Un an après le titre de champions du monde Emmanuel Petit enregistre un duo avec Sophie Thalmann (Miss France 1997) qui s'appelle Un an déjà (3-0). Youri Djorkaeff dit le Snake sur un terrain a lui fait du rap. Il manque de venin sur son flow tout de même... Les Enfoirés ont accueillit beaucoup de ces champions du monde sur leurs plateaux comme Barthez, Boghossian, Lizarazu, Karembeu, Petit et Thuram (1999); Dugarry (2000); Zidane, Jacquet (2001); Lizarazu de retour et Leboeuf (2002) et Blanc (2011). On retrouve aussi Coupet en 2006 et Ribéry en 2009. L'histoire ne nous dit pas si Franck a balancé un seau d'eau sur Garou ou donner le sel à la place du sucre au pauvre David Halliday. Dans la série des invités choquants on a Guy Roux en 2001. Il interprète les Jolies colonies de vacances. Une chanson qui lui colle au corps avec sa réputation d'entraineur cool et sympa. Tous les footballeurs présents chantent d'ailleurs plus juste que Zazie, Obistrot et Bruel réunis.

 

 

Supporters ! Supporters !

Les musiciens de tous horizons sont des hommes comme nous. Certains les prennent pour des dieux mais comme le commun des mortels ils ont leur club favori au foot. On l'affiche surtout en Angleterre, où les milieux rock et les milieux foot sont liés car elles sont l'essence des prolos par là bas.Prenons l'exemple d'une bonne vague de rockeurs britanniques comme les gentils Oasis qui supportent le club "prolo" de Manchester, City parce qu'avant qu'il soit racheté ce club qui joue en bleu ciel était celui des ouvriers de Manchester contre le rival de toujours United. Les Kaiser Chiefs portent aussi le nom d'un club de foot sud-africain. Kasabian présente son titre Underdog avec un clip en forme de foot-hero. Le groupe anglais ne s'arrête pas là et plusieurs de leurs titres (LSF notamment) apparaissent sur des bandes originales de jeu foot comme FIFA ou PES. Le bien nommé Club Foot s'impose comme LE titre imparable dans la trilogie Goal ! L'ex chanteur de The Smiths Morrissey, dont le père était un fan maladif de Manchester United, a lui aussi mis son coup de patte à l'édifice avec une chanson sur l'inégalable Roy Keane (Roy's Keen) ainsi que sur le drame de Munich en 1958 (où un crash d'avion a couté la vie à des joueurs de Manchester United) qui s'appelle Munich Air Disaster 1958. The Futureheads ont aussi écrit un couplet sur la catastrophe (Cut down in their prime / In silence, on that day / February 58, they got what they need / From Belgrade and back home to sleep). Le nord-irlandais Divine Comedy alias Neil Hannon écrit un titre intitulé Come home Billy Bird racontant la vie d'un homme d'affaires toujours pressé qui veut rentrer chez lui pour voir le match de football de son fils. The Wedding Present écrivent, eux, sur George Best pour un titre qui porte le nom du chanteur. New Order a écrit l'hymne de la coupe du monde 1990 pour la sélection anglaise.

 

 


 

 

 

En France on arrive à caser qu'on aime le foot mais on se fait souvent traiter de beaufs. Être fan de football et supporter de rock ça peut pas en France... Non ça peut pas. Si pour certains fans on peut les classer en mode "gros beaufs" parce qu'ils l'ont pas volé, d'autres le sont moins. Première catégorie remplie avec Patrick Bruel fan du PSG et Pascal Obispo fan des Girondins de Bordeaux. Même que Obispolnareff a écrit une chanson sur Zizou, qui s'appelle sobrement Zinedine. On se dit des fois que Zidane aurait du décocher son coup de tête plus tôt mais bon. Les musiciens français écrivent sur le foot. Souvent pour leur idole finalement. La Mano Negra dégaine en premier avec son  Santa Maradona (Larchuma Football Club) et ce couplet culte (Saint-Etienne Bourg la Reine tous des enculés / Dans les gradins c'est l'enfer écoutez les supporters). Manu Chao vouant un culte à ce joueur, El Pibe de Oro comme on l'appelle l'argentin cocaïnomane (ça c'est rock 'n' roll). Mickey 3D écrit une chanson intitulé  Johnny Rep joueur du grand Saint-Etienne de 1979 à 1983. La chanson évoque un moment bien particulier de la carrière sportive du joueur. Un triplé qu'il a réalisé contre le club polonais de Widzew Lodz en Coupe de l'UEFA 1979 avec un commentaire original (samplé dans la chanson) de Jacques Vendroux. Le dernier exemple de ces chanteurs fans de foot est Christophe Miossec. Deux titres absolument géniaux de sa discographie parlent de son club de coeur : le Stade Brestois. Lui l'ancien journaliste sportif (il a travaillé au service des Sports de TF1) écrit deux bijoux coups sur coups. La première est  Stade Brestoa où Christophe se demande comment Brest est parti dans les méandres du football français. La seconde est un chef d'oeuvre et s'appelle Evoluez en troisième division, chanson un peu autobiographique pour Miossec puisqu'il y raconte la vie d'un défenseur semi-pro... Antoine Minne alias DJ Zebra est apparu plus d'une fois avec le maillot du Stade Rennais qu'il supporte depuis un moment maintenant. Il a même composé en 2014, un titre appelé "Au Brésil" reprenant le Brio de Big Soul à la sauce Carioca.

Son poste de prédilection quand il joue au sport-roi. Sans oublier une palanquée d'artistes qui sont pour certains très respectacle qui donnent dans la métaphore footbalistique. Jean Ferrat (Ils volent, volent, volent), Daniel Balavoine (Supporter) ou Renaud (J'ai raté télé-foot) y mettent du leur. Plus récemment Katerine & Helena Noguerra chantent Euro 04, Doc Gyneco (Passement de Jambes)...

 

Le football est plus présent qu'on le croit dans le monde musical. Surtout quand les groupess"y mettent tous ensemble sur des compilations comme Amour Foot en 1998 avec Zebda et son Cameroun ou Louise Attaque et son Plaisir de la passe. Ou Johan Micoud (ex-joueur de Parma ou de Bordeaux) qui a sorti l'an passé une compilation intitulé Pop 'N' Foot. L'ex footballeur désormais consultant sportif et mordu de musique pop-rock sort mi-mai 2010, un best-of de 19 titres ayant pour thème central le football. Miossec, Mickey 3D, Luke, Dionysos, Zebda ou encore Bikini Machine y font tous une remarquable partition mêlant textes sur des légendes du ballon (Lettre à Battiston ou Arsene). Le meilleur pour la fin si on peut dire. Le menu Best of du foot et de la musique. Le magicien Zinedine Zidane associé durant le film documentaire Zidane portrait du XXIème siècle à la musique des écossais de Mogwai. La prestation d'un des meilleurs joueurs (voir le meilleur vu qu'on est chauvin) de tous les temps filmé par une vingtaine de caméras et la musique du groupe post-rock écossais Mogwai. Le mélange est magique et clôt cet article.

 


 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents