Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Kruger - Avril 2013

Publié par rockfanch sur 7 Avril 2013, 12:20pm

Catégories : #Interviews

http://2.bp.blogspot.com/_b5afj2uz_IQ/S9V5L0ITMfI/AAAAAAAAARI/Pa3kSPU_whU/s400/promo+kruger+band.jpgPouvez-vous vous présentez pour ceux qui ne vous connaissent pas ?
Kruger, de Lausanne, Suisse. 11 ans de bons et loyaux services, 4 albums et 1 EP, 300 dates de concerts un peu partout en Europe, et un enthousiasme intact à faire ce qu'on fait.

Quel est votre style de métal, plutot doom, death, hardcore, post hardcore ?
Là, joker. on fait (plus ou moins) la même musique depuis le début (avec certes une évolution palpable), par contre, le style de musique en question change de nom chaque année dans la presse, c'est cocasse. C'était post-hardcore quand on a démarré, c'est devenu du post-metal, il paraît que ça s'appelle "sludge" maintenant...  ?  On essaie pas de donner un nom, on s'en tape un peu c'est métallo par aspects car on vénère le son épais d'Entombed et car il y a des chopes de double-pédale, c'est noise car on aime les nappes de guitares intenses à la Breach, c'est punk sur les bords car on aime bien quand quand on se lâche (surtout sur scène), c'est math-rock par moments sur certains passage très alambiqués... Après, on préfère laisser aux autres le soin de caractériser notre musique, le recul n'était pas notre point fort !

Quelles sont vos influences ?
Les quelques noms qu'on peut citer depuis le début sont Breach, Entombed, Neurosis, Tool... On écoute tous des choses assez différentes, et pour beaucoup d'entre nous à mille lieues du métal ou du hardcore - après 11 ans ensemble (et aussi 2-3 changements dans le line-up), c'est difficile de trouver beaucoup d'autres références communes.

Pouvez vous nous présenter votre album 333 ?
C'est un EP, pas un album : on était en train de bosser sur un potentiel cinquième album, mais on a eu plusieurs galères de "personnel", à savoir un jeu de chaises musicales pour notre deuxième guitare; du coup on a pris des tonnes de retard, seulement deux morceaux finalisés à la fin de l'an passé (faut dire qu'on est pas forts pour composer vite...!), mais on s'est dit que c'était bien de les sortir tout de même, afin de nous remettre dans le paysage, et accessoirement pour tourner à nouveau un peu. alors c'est seulement deux morceaux. On les accouchés dans la douleur comme d'habitude, qui sont dans la lignée de l'album précédent; difficile d'avoir trop de recul dessus, vu qu'ils sont tout chauds sortis du four. et à présent que le line-up est stable, la voie vers le 5e album a l'air semée de moins d'embûches... ! 

 

 

Pourquoi ce titre ?
C'est une édition disponible uniquement sur vinyle (10''), 333 copies numérotées à la main avec amour. du coup on s'est pas trop creusé pour le titre, hein ?

Vous êtes suisses, y'a t-il une vraie scène rock et métal en Suisse ?
Plein de très bons groupes en Suisse, oui. C'est une scène assez vivace, et très "indépendante". beaucoup de groupes bruyants de premier ordre (Coilguns, Rorcal, Zatokrev pour n'en citer que quelques-uns) et dans des styles moins plombés il se passe beaucoup de choses intéressantes également (The Bianca Story, Navel, Static Frames, The Animen et moult autres).


Vous êtes un groupe de métal mais vous passez aux Trans, au Montreux Jazz Festival, à Dour ou encore au Paléo. Vous trouvez que le métal commence à s'ouvrir aux festivals autre que les festivals de métal ?
Pas particulièrement. en Suisse, les festivals qui en font sont rarissimes, à l'étranger c'est plus courant, mais à part les grand-messes métal qu'on connaît, les événements qui incluent des Converge ou des Kvelertak dans une programmation plus large sont finalement assez rares... Dour est un bon exemple. sinon, ça reste effectivement l'apanage de festival de niche ciblés sur metal et hardcore, pour le meilleur (Hellfest, Supersonic) et souvent pour le pire (tous ces trucs pachydermiques à la Wacken, quel ennui).

Votre meilleur et votre pire concert ?
Le meilleur ? Il y en a plusieurs qu'on a adorés plus que les autres... Le premier Hellfest, le concert de nos dix ans à Lausanne en 2011, un concert incroyable à Laval en 2010, et plusieurs concerts dans des bars de 3 mètres sur 4 (la Chimère de Lille, le Bridge House de Copsale notamment) sont restés dans les mémoires !... Pour le pire, les avis divergent (car c'est rare qu'on ait le même feeling après un concert - et surtout très, très rares sont les concerts qu'on regrette d'avoir faits...) peut-être le Chramerhuus de Langenthal en 2011 (trop forcé sur la gnôle et les fines herbes avant le show), le Chamoix Rock festival (le nom est assez évocateur je pense), et quelques concerts en terre canadienne ou anglaise ont gardé un petit goût de reviens-y-pas !

Un scoop pour Rockfanch ?
Notre vie privée est affreusement peu spectaculaire, et notre vie "artistique" est déjà connue de tous, non ?

Site officiel 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents