Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Muse - The 2nd Law

Publié par rockfanch sur 30 Septembre 2012, 15:16pm

Catégories : #Chroniques cd

http://www.tuxboard.com/photos/2012/09/Album-Muse-The-2nd-Law-MP3.jpegMuse, le problème le plus épineux du rock actuel. Passé en une décennie du groupe le plus attendu de la scène indie après trois albums brillants à un groupe de stade décrié par les fans du début. Sans compter un dernier album (Resistance) mi-figue, mi-raisin qui a plus posé d'interrogation qu'autre chose. Alors à l'aube de recevoir The 2nd Law sixième opus du trio et trois singles pas vraiment encourageant on peut se demander ce que va devenir Muse.
Cet album s'ouvre sous forme de tribute à Queen. Supremacy un opéra rock cintré où le groupe nous rappele qu'il sait faire des hymnes de stades à la pelle. Suit ensuite Madness, le premier single ou le solo de guitare n'est pas sans nous ramener au son de Brian May. Panic Station avec une intro qui nous renvoie (encore) à Queen et son Another One Bite the Dust. Bref le groupe à la chanteuse moustachue est omniprésent en ce début d'album avec ce qu'il faut de U2 et Bowie pour en faire des titres de Rock Stadium à l'instar de ce Survival où en plus on rajoute les basses putassières du dubstep. On arrive enfin à la piste six et le titre le plus naze jamais écrit par Muse : Follow Me. Emprunter les tronçonneuses rouillées de Skrillex et les mettre dans du rock c'est vraiment moche les gars... Ensuite on se met à reprendre espoir pour Muse. Cette seconde partie de the 2nd Law ramène à leurs débuts avec des titres moins pompeux musicalement parlant. C'est Radiohead qui se retrouve à l'honneur avec deux titres vraiment bons qui sont Explorers et Animals renvoyant aux débuts du groupe. Arrive ensuite le gros changement de l'album, la passation de pouvoir vocal de Bellamy vers Wolstenholme pour deux titres où le bassiste essaie d'exorciser ses démons liquides et deux fortunes bien différentes. D'un côté un titre réussi aux accents des QOTSA (Liquid State) et l'autre une balade (Save Me) aux accents neuneu. Pour terminer ce sixième album la symphonie The 2nd Law qui se découpe en deux mouvements le dubstep Unsustainable et Isolated System beaucoup plus dans la veine d'Exogenesis sur le précédent album.
Muse est en fait un groupe schizo. The 2nd Law voir des influences diverses et variés s'entrechoquant de partout entre stadium rock assumé (Supremacy, Madness), mauvais gout dubstep (Survival, Unsustainable), claviers rouillés des 80's (Follow Me) ou  indie rock (Liquid State, Animals, Explorer). Bref un album incohérent... Mais qui laisse de l'espoir pour l'avenir ! Surtout que si Muse arrive avec un album ça veut dire un vrai bon groupe de scène que les festivals vont s'arracher en 2013. Parce qu'album excellent ou pas, le seul endroit ou le groupe met tout le monde d'accord c'est sur scène où leur réputation n'est plus à faire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents