Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


The Kills - Blood Preasures

Publié par rockfanch sur 7 Avril 2011, 12:34pm

Catégories : #Chroniques cd

The Kills duo le plus fascinant du rock international composé de Alison Mosshart alias VV et de Jamie Hince alias Hotel. Alison s'est permise durant les trois ans qui ont précédés la sortie de ce Blood Preasures de faire une escapade avec Jack White himself pour le groupe The Dead Weather. Les tueurs sont de retour et on va pas bouder notre plaisir.

 

http://polychroniques.files.wordpress.com/2011/03/the-kills-blood-pressures.jpg?w=300&h=300L'album commence par le Future Starts Slow (dont les rythmiques sont tout droit tirés du 2+2=5 des Radiohead). La recette est toujours la même chez les Kills c'est à dire une complémentarité sans bornes dans le duo. Les guitares et machines froides de monsieur le britannique se mélangent à la sensualité de la voix de madame l'américaine.. Au vue du premier morceau on peut voir que les Kills ont évolués au niveau du son fini le dépouillement des premiers albums et place à une musicalité léchée avec des guitares qui ne se contentent plus du minimum syndicales, des rythmiques travaillées à l'or blanc et des basses qui vrombissent. Satellites fait parler la poudre avec un son de guitare lourd et des voix qui s'imbriquent à merveilles. Wild Charms sorte d'erzasts beatlesien vient s'intercaller entre les grenades que sont DNA et Nail in my Coffin. D'autres "ballades" sont prévus dans l'album avec un croisement Velveto-Beatles avec le magnifique The Last Goodbye où Jamie est parti on ne sait où... La suite avec Damned if she Do où le beat se fait comme la chanson, lent et inintéressant. You Don't the Road et Pots & Pans clôturent l'album d'une manière un peu plus sauvage qu'avant, moins travaillé au niveau du son mais toujours aussi efficace.

 

The Kills sont de retour pour tout tuer (facile je sais...) mais le groupe a su durant les trois années qui ont précédés cet album se forger un nouveau son et une nouvelle façon d'appréhender le son. Malgré quelques titres plus faibles dans l'album ce Blood Preasures est d'une bonne facture.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents