Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


The Strokes - Angles

Publié par rockfanch sur 4 Avril 2011, 11:54am

Catégories : #Chroniques cd

On avait cru le quintet newyorkais mort pour le rock. Ils avaient fait les merveilles que l'on connait sur leurs trois précédents albums que sont : le bijou Is This It (2001), Room on Fire (2003) et First Impression of Earth (2007). Depuis quatre ans silence radio des musiciens. Ensemble en tout cas puisque chacun y est allé de son petit projet. Le guitariste Albert Hammond Jr a sorti deux albums, Julian Casablancas fait un album aux sonorités pop-électro et participé au Era Vulgaris des QOTSA quand au bassiste (dont on connait jamais le nom c'est le bassiste on s'en fout) il a fait du cinéma.

 

http://spectatornews.com/wp-content/uploads/2011/03/CUR_strokessmall.jpgQu'attendre donc du Strokes cuvée 2011 ? Le Strokes 2011 a acheté un Pro-Tools c'est déjà une évidence on pense à ce Games sorti tout droit des 80's où on cherche toujours les guitares. You're so right OVNI de l'album et ses guitares / synthétiseurs étranges. Les Strokes n'ont pas vendu leur âme, Non ! Ils savent encore faire dans la guitare ultra efficace et ce malgré leur projet à tous. Taken for a Fool marqué le retour des Strokes 2003-2005, Under Cover of Darkness nous colle un pain, les teintiures faussement reggae de Macchu Picchu en ouverture. Les mélodies rock complexes sont de la partie avec ce fabuleux Metabolism qui est une perle musicale. Vocalement moins... Mais musicalement ça envoie ! On a le droit aussi la ballade BC-BG qui en concert va permettre aux pogotteurs de se reposer un peu, elle s'appelle Call me Back et n'a pas un grand intérêt.

 

On avait beaucoup parlé sur cette reformation. Après avoir pris des chemins différents il semble que le groupe newyorkais a reculé pour mieux sauter et nous offre un album de bonne facture. Un groupe qui a trop de talent pour mourrir comme ça et qui va même jusqu'à s'ouvrir à de nouveaux horizons comme témoigne cet étrange You're Right.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents