Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Top Dredi #6 : les pires reprises

Publié par rockfanch sur 21 Juin 2013, 11:00am

Catégories : #Top 'dredi

Aujourd'hui c'est la Fête de la Musique ... Ce jour merveilleux ou chacun a le droit de s'exprimer avec son instrument. Pour le meilleur parfois mais souvent pour le pire. Une playlist très costaud dans le navrant en ce vendredi de fête de la musique. Avec des artistes qui la fêtent pas vraiment la musique par moment.

PS : Le meilleur (du pire) est VRAIMENT à la fin.

 

Take That Smell Like Teen Spirit
Un boys band reste un boys band. N'essayez pas de faire les rebelles, vous êtes les grands parents de One Direction. A signaler le chanteur qui est torse poil et prenant des pauses... d'Iggy Pop.

 

 

One Direction Wonderwall
Etonnant que les cinq branleurs à choucroute se soient pas encore fait péter la gueule par Liam Gallagher.

 

 

KoRN Another Brick in the Wall & Creep

Parce que apparemment la passion de KoRN (avant le dubstep) c'était de massacrer les chansons des petits copains.

 

 

 

Shakira Nothing Else Matters
Massacrons Metallica tiens ! J'ajouterai que j'ai longtemps hésité avec "Je l'aime à mourir" mais là c'était pff. Merveilleux !

 

Céline Dion & Anastacia You Shool Me All Night Long
Une émission spéciale "divas" à la télé Américaine et là c'est le drame ! Remarquez au passage la performance magistrale de Céline Dion en air guitar au début !

 

 

Tokio Hotel Instant  Karma

Le pendant allemand de One Direction a aussi massacré joyeusement un tube d'une légende

 


 
Marylin Manson Sweet Dreams
Bon à la base le titre de Eurythmics est une tuerie mais Manson donne envie de se tuer en l'écoutant tellement c'est mauvais...

 

 

 

Limp Bizkit Behind Blue Eyes
A la base Behind Blue Eyes est une des ballades magistrales des Who. Et ben là Fred Durst l'a prise par derrière et a fait n'importe quoi avec ... Au programme une version juste chiante d'un titre qui se terminait pourtant par une ... de grosse montée rock !

 

 

 

Matt Pokora Hallelujah
C'est grâce à cette reprise de Leonard Cohen que Jeff Buckley. Et non M Pokora tu n'es pas Jeff Buckley. A signaler que le méfait a été commis dans Taratata.

 
BONUS
Une reprise de Final Countdown de Europe par un groupe mexicain qui réalise au passage l'exploit d'être faux de partout : claviers, guitares, batteur arythmique et surtout le chant. Fabuleux.

 

 

 

 


 

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents