Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rockfanch

Rockfanch

Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous.


Zebra & Bagad Karaez - Novembre 2012

Publié par rockfanch sur 20 Novembre 2012, 17:42pm

http://alouestduson.blogs.ouest-france.fr/media/01/00/1907891434.jpg

Comment est née l'idée de monter ce projet avec le Bagad Karaez ?
A la base, ce n'était pas un projet, mais une invitation dans certains de mes concerts "Zebramix". Ensuite, dès 2010, c'est devenu un spectacle évènementiel : pour le festival Fnac Indétendances, puis les Vieilles Charrues en 2011. Et comme ça fonctionnait bien et que le projet m'excitait, j'ai voulu en faire un groupe et m'y consacrer entièrement.
C'est le son du bagad qui m'a séduit, j'ai senti qu'il y avait quelque chose d'original et aventureux à créer, en l'intégrant dans mon son "rock n' soul" développé avec Monty (tromboniste) depuis 2009.

La musique bretonne c'est quelque chose qui te parle ?
La musique de fest-noz, oui, je connaissais, j'y allais de temps en temps quand j'habitais à Rennes (1991-98). Et puis, avec mon groupe de l'époque, Les Raggamins, on aimait bien détourner les codes folkloriques ("Le ragalette", "Brazhmatazz", "Zebreizh", ...). On a même eu l'occasion de jouer avec Ronan Le Gourierec, excellent joueur de bombarde. Par contre, l'univers des bagadoù, ça a été une vraie découverte, de l'intérieur. J'en avais déjà vu défiler, mais jamais dans un spectacle avec d'autres styles musicaux. Et j'ai foncé là dedans, parce que leur puissance m'a donné des frissons.

Tu as quelques invités sur cet album, comme Cali, Tom Hogg ou Arno, comment as-tu choisi les gens pour le projet ?
Tom Hogg est un excellent chanteur anglais, avec lequel j'avais monté le groupe Zebra, Hogg & Horns en 2009. On n'a pas réussi à sortir d'album, alors je l'ai invité sur le mien en attendant, et j'en suis très fier. Il va bientôt sortir l'album de son groupe The Hosts, ça va déchirer. Pour Cali, j'ai écrit Le pouvoir des pierres afin de le chanter en duo ensemble, et comme on se connait depuis longtemps, il a accepté avec plaisir. Quant à Arno, j'adore son univers et sa voix, et la reprise de sa chanson Viva ma liberté a été un bon moyen de le convier à notre fête.

 

 


 

 

 

Tu n'avais pas envie de travailler avec des artistes bretons sur cet album, comme prenons quelqu'un au hasard... Nolwenn Leroy ?
Les artistes bretons, c'est ceux du bagad. Et même Cedric Huet, qui les a enregistré à Carhaix pour l'album, est Quimperois. Ensuite, j'ai préféré tout faire hors de ce contexte, pour donner une identité rock et groovy. De mon point de vue, c'est un album de rock français, auquel le bagad donne une forte couleur bretonnante, pas besoin d'en rajouter.

Est-ce que ce serait possible de te voir passer au festival Interceltique ou au festival de Cornouailles ? Ou dans des festou-noz ?
Notre configuration actuelle exige de bons moyens techniques, car tous les musiciens jouent sur un playback que j'envoie aux platines. Donc, si des festivals de musiques celtiques ou des grands festou-noz sont équipés pour recevoir un groupe rock comme le notre, on viendra. Ce projet réunit les genres, on peut jouer partout.

Est ce que tu penses que les Frères Morvan et Daft Punk pourraient bosser ensemble à l'avenir ?
Je ne pense pas que Daft Punk accepterait. Ils sont trop mystérieux. Il faut beaucoup d'humanité pour vouloir réunir des genres et publics différents. C'est pour cette raison que j'ai fait autant de bootlegs: pour créer des rencontres inexistantes.

 

 


 

 

 

L'album semble déjà être adopté en Bretagne, l'autre jour pendant le match Lorient - Lille j'ai entendu Celtic Suckers... Bientôt une apparition durant un match ?
Nous l'avons déjà fait au Stade de Rennes, dans le spectacle de fin de saison 2011. Mais sincèrement, un match de foot n'est pas le meilleur endroit pour proposer une création, l'ambiance est trop tributaire du résultat. Jouer Celtic suckers quand Lorient se prend 4-0 par Bordeaux, ça n'a pas le même effet que quand ils gagnent 2-0 contre Lille. Donc, nous avons joué pour les supporters de Lorient, hors match, et c'était très bien comme ça.

As-tu arrêté les DJ Set ?
Non, je continue à la radio (tous les vendredi soir sur Oüi Fm de 21h à 23h), mais je n'en fais plus sur scène... pour l'instant. Ce n'est pas définitif, et je peux en faire un de temps en temps selon l'envie, mais je m'éclate beaucoup plus dans mon nouveau statut de chanteur-guitariste et meneur de groupe. C'est un nouveau souffle pour moi, indispensable pour rester éveillé et frais dans ce métier.

Un scoop pour Rockfanch ?
Avec le bagad, ça finit toujours au bar (mais est-ce un scoop ?)

 

Site officiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents