Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Rockfanch

PRATOS - Mai 2018

Publié le 31 Mai 2018 par rockfanch in Interviews

Crédit photo : Kevin Buy

Crédit photo : Kevin Buy

Comment est né Pratos ?
De notre rencontre entre Skooma et Furious il y a quelques années en portant des fûts sur un festival. Devenus potes assez vite, on a monté un projet pensé au départ avec uniquement des machines. Le projet a évolué, on a cherché un batteur, on nous a rencontré Bullet. Une session dans un local de répétition, une tornade, un éboulement et c'était partit.

D’où vient ce nom de Pratos ?
Pratos c'est l'abréviation de praticable, les "X" avec un plateau noir qui font la plupart des scènes qu'on voit. C'est un projet pensé live et qui se ressent le mieux en concert alors on a pris ce nom pour exprimer le live. Pour mieux comprendre, dans ce merveilleux monde de la technique du spectacle on peut entendre: "Tu peux me monter le pratos de dix centimètres ?". Les gens nous demande souvent si c'est myhtologique, si c'est un dieu grec et ça nous va bien ce mystère autour de ce nom. On répond que oui que c'est le dieu de la scène. Ça veut aussi dire assiette ou plutôt "plat" et cymbales en portugais mais ça on l'a su après.

Vous décrivez votre musique comme une “Furie Stellaire Instrumentale”. Un sacré programme mais qui consiste en quoi ?
La Furie elle s'entend, c'est d'ailleurs un morceau déjà dispo avec le live à NS sur youtube de l'album à venir le 14 juin. On met beaucoup d’énergie dans nos morceaux, la plupart sont sur un rythme disons soutenu et ça cogne sur une bonne partie du set live. Stellaire parce que le cosmos, comme pour beaucoup de groupes actuels, est une forte source d'inspiration pour nous. Si on pouvait voyager en vaisseau spatial, du Pratos dans la salle de commande ce serait parfait. Enfin, instrumentale parce que y a pas vraiment de place pour une voix pour le moment et qu'on préfère laisser la liberté à chacun de se figurer sa propre histoire sur la musique que l'on fait.

Les artistes ou les groupes qui vous ont poussés à créer ce groupe ?
Suuns, Battles, Holy Fuck, Can, Beak, Zombie Zombie, Modeselektor, Oizo, Organ Mood, Sebastian, Joy Division et New Order, Kraftwerk, Tangerine Dream et tellement plus..

Votre premier album s’intitule Tarpos, un anagramme de Pratos. Pourquoi ce choix et que signifie Tarpos ?
Tarpos c'est ce que tu cries à notre concert parce que t'es trop rond et que tu sais pas vraiment pourquoi t'es là, qui sont tous ces gens autour de toi, pourquoi t'existe et surtout pourquoi ya 3 mecs sur une scène en train d'essayer de décoller avec leur instruments. Tarpos c'est parce que tu peux appeler le groupe ou l'album comme tu veux, ce sera la même claque ! Et surtout parce que Raptos c'est le suivant.

Comment avez-vous enregistré cet album ?
A Mikrokosm Recording Studio, un vrai studio trop beau comme on en rêve avec une super salle d'enregistrement, tellement de matos qu'il faut des lunettes de soleil quand tu rentres, des mecs en or, un canapé du bonheur dans la salle de mix sur lequel tu es assis, dos au maître Benoit Bel et tu ne dis pas un mot en regardant sa superbe chevelure ondulée qui s'affaire sur ses machines pour faire sonner l'album. Une expérience du bonheur. On a fait le mix et le mastering chez Mikrokosm aussi. Merci à Benoit Bel et Giles Davenport pour l'enregistrement.

Comment créez-vous la musique de Pratos, ça part d’un membre en particulier ou chacun amène ses propres idées ?
Ça commence toujours dans le même local, en général Furious propose un truc au synthé, Bullet le propulse avec sa batterie et Skooma le transcende à la guitare. 

Vous faites une musique très cinématographique, ça vous plairait un  jour d’habiller un long métrage de votre musique ou de faire un  ciné-concert ?
Mais complètement ! On aimerait beaucoup faire ça. Voir de faire un titre ou une ambiance sur commande. De composer sur des images. On a déjà eu l'occasion de le faire pour un projet de Fête des Lumières en 2012 et on serait ravis de le refaire. On a aussi un morceau qui a été pris pour le teaser d'un festival, Hallucinations Collectives. Merci à eux. On prend tout, long-métrage, anniversaire, mariage, barmitsva, enterrement de vie de jeune fille, pot de départ d'entreprise, enterrement. Enterrement et pot de départ c'est gratuit.

Votre musique ne comporte pas de chant, c’est pour que l’auditeur puisse interpréter votre musique comme il le souhaite ?
Exactement, que ce soit en live ou chez toi dans ton canap', tu peux fermer les yeux et c'est la surprise, tu verras bien ce qu'il se passe. On laisse cette liberté à notre public et on aime beaucoup avoir les retours de chacun sur les morceaux. Tous ne voit pas la même chose sur un même morceau

Un scoop pour Rockfanch ?
On prépare un clip pour le dernier morceau de l'album Pulse. Il sortira début juin. Des Drag-Queens et des Sirènes. Bisou aux DraGones et à Perle Events. Sans oublier que nous ferons aussi la release party de notre album Tarpos le 14 juin prochain au Transbordeur de Lyon. 

Facebook : /PratosBand
Bandcamp : /Pratos

Commenter cet article

GTOK? GTKO! 03/10/2018 15:26

Pratos en concert au Klub à Paris le 26 octobre prochain !
https://www.facebook.com/events/421992944998236/